L’OUBLI

Vous lavez tout compris (pour 2€50) depuis longtemps, si vous avez parcouru les pages précédentes de ce blog –, rien de mieux que la Grèce pour se remettre du bleu dans l’esprit, du vent dans les idées et des bonnes choses dans l’estomac.

Je suis donc allé en Grèce, juste avant de plonger dans l’adéprime qui règne en permanence sur l’Atlantique nord et l’Ouest européen. Quel bonheur!
Parmi les mille idées, images et pensées ramenées du pays d’Homère (non, pas Homer Simpson) il y a celles-ci:
 
Une stèle, posée sur le parvis d’une petite chapelle au bout d’un chemin caillouteux, à l’extrémité d’une île des Cyclades, Antiparos. Une gravure dans le marbre pour rappeler au souvenir des vivants les noms de résistants locaux exécutés par les Allemands (ou les Italiens?) lors de la seconde guerre mondiale et une émouvante citation de l’un d’eux.

Continuer la lecture de « L’OUBLI »