LES USA, UN SI BEAU MODÈLE DE SOCIÉTÉ

Ce qui va suivre est un souvenir du blog Ciel bleu et Café noir de ses débuts, en 2014. Le temps a passé mais il est bon de ne pas oublier cerrtains chiffres…
Source: Investig’action  et alii/ Illustrations: Yace

Qu’est-ce qui caractérise la société US, dont rêve le monde entier?

Réponse en dix points:
1. SALAIRES: – 25%
Depuis 1990, les salaires US ont fortement baissé: jusqu’à 25 % chez les travailleurs non qualifiés. Même en cumulant 3 ou 4 petits jobs, on reste un « working poor ».
Et ça ne s’arrête pas de dégringoler: sous le mandat de Barack Obama les bas salaires ont encore baissé de 8%.
 
 
2. CHÔMAGE: 24 MILLIONS DE CHÔMEURS!
Camouflé par les statistiques officielles, le chômage – complet ou partiel – atteint en réalité 20% de la population active. Le double, chez les non-blancs!
 

3. BÉNÉFICES DES SOCIÉTÉS: 2’000 MILLIARDS DE $ US
L’impôt sur les sociétés est continuellement abaissé. En 2013, il a atteint son record le plus bas depuis 40 ans.
 
 
4. LES RICHES DE PLUS EN PLUS RICHES
En 1970, un PDG gagnait en moyenne 40 fois plus qu’un ouvrier. Aujourd’hui, c’est plus de 1’000 fois plus. Au pays de l’inégalité extrême, le 1% le plus riche des super-riches encaisse à lui seul 25% du revenu et possède 35% des richesses de la nation.
 

Sur ce sujet, il faut voir absolument le fabuleux petit film 47 carat sur YouTube intitulé La répartition inéquitable des revenus aux Etats Unis. (6 minutes et demie de super info)
 
5. 100 MILLIONS DE PAUVRES
97 millions sont considérés comme ayant de « bas revenus » et 46 millions sont « extrêmement pauvres », dont 22 millions d’enfants. Cela fait 1 citoyen sur 3. Des chiffres qui empirent chaque année depuis 1980.
 
 
6. HUIT MILLIONS DE LICENCIEMENTS!
En 2008-2009, huit millions de travailleurs ont perdu leur job. Quand une multinationale annonce un plan de licenciements, son action bondit à la bourse de Wall Street.
 
 
7. DETTE: 350% DU PRODUIT INTÉRIEUR BRUT (PIB)
Les USA sont un pays en faillite. Si on additionne la dette de l’État (17’000 milliards deUS $), celle des entreprises et celle des ménages, on atteint la somme de 350 fois la valeur de ce que le pays produit en une année. Une bombe à retardement…
 
 
Remarque: la dette de l’Etat représente 107% du PIB. C’est comparable à l’endettements des Etats européens. Il y a toutefois encore pire: une autre nation « modèle »: le Japon, avec 242% du PIB!!!
 
8. QUATRE MILLIONS DE PERSONNES CHASSÉES DE LEURS MAISONS EN 2008.
Suite à la spéculation immobilière, 4 millions de personnes ont été contraintes de quitter leurs maisons. Il y en aura encore 900’000 de plus en 2013.
 
 
Remarque: l’aspect financier est, dans notre monde pourri par l’argent, tellement important que le facteur humain n’est le plus souvent même plus pris en considération, Ainsi, dans le long article de Wikipedia consacré aux subprimes, on trouvera tout sur les mécanismes financiers à l’oeuvre mais rien sur le nombre de personnes qui ont été forcées de quitter leurs maison et ce qui s’en est suivi. Révélateur…

9. LA GUERRE EN IRAK: 3’000 milliards de US $
Donner à manger à tous les êtres humains coûterait 35 milliards de US $ par an. C’est ce que l’armée US dépense en deux semaines!
 
 

No comment! C’est trop triste.

10. SIX MILLIARDS DE $ SONT CONSACRÉS À LA CAMPAGNE ÉLECTORALE
Dont 77% proviennent du « Big Business » (banques, compagnies pétrolières, armement, multinationales, etc.).

Remarque: pas besoins, évidemment de tant d’argent pour trouver deux marionnettes! Le show est destiné en priorité – pour ne pas dire uniquement – au conditionnement du peuple.

ALORS?

 «Il en est des amours comme des empires,
que cesse l’idée sur laquelle ils reposent et ils s’effondrent avec elle.»
          Milan Kundera (L’insoutenable légèreté de l’être)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.