PRESSENTIMENT

Voilà… pas mal de temps s’est técoulé depuis le dernier article rédigé sur ce blog. Pourquoi? Mystère et Boule de Bâle, comme on dit à La Baule. Plusieurs voyages sont à caser dans cet espace de temps passé, et aussi des activités en plein air, puisque c’était l’été. Maintenant il pleut sans cesse. À l’intérieur, il fait bon, il y a du café chaud et l’ordinateur ronronne comme le chat (botté, avec le sale temps qui règne).

Pressentiment. Pourquoi ce mot s’est-il tapé sur mon clavier? – Écriture automatique!, dirait André le Breton ou son pote Philippe Sous-Pot (de chagrin).Plus sérieusement et plus contemporainement, le pressentiment qui s’est matérialisé sur mes touches est celui d’une imminente guerre mondiale. Les économies occidentales s’essoufflent, les dettes publiques enflent. – Seule solution, une guerre!, entend-on dans les banques, les chancelleries, les forums économiques et les bistrots. Il n’y a pas d’alternative, disent les chefs d’Etat en choeur. J’exagère? Mais débouchez vos oreilles! Ou alors les yeux, si vous ne savez pas entendre. Toutes les images de propagande assénées sur nos télévisions occidentales visent à nous faire haïr la Russie, car la guerre, ce sera contre elle – Elle incarne le Mal. Il va falloir l’éradiquer! Elle n’a rien fait? Peu importe! Comme s’il y avait besoin d’être coupable de quoi que ce soit! La Serbie avait-elle attaqué qui que ce soit ou même représenté une menace pour ses voisins? On l’a bombardée et détruite quand même. Parce qu’elle était le dernier pays socialiste d’Europe. Bombardée par l’Otan dont les pays membres européens étaient quasiment tous des prétendus socialistes, en réalité des valets du néo-libéralisme étasunien. Le scénario sera le même pour la Russie. Et si vous ne voyez toujours pas clair, voyez les dégâts déjà faits par l’Otan et la machine à déstabiliser les pays. Ça saute aux yeux: Égypte, Tunisie, Libye, Irak, Syrie, Afghanistan, etc. Quel est le seul dénominateur commun de tous ces désastres? Les USA et l’Otan, leur bras armé.

Extension de l’OTAN en direction de la Russie entre 1990 et 2009

Mais la Russie, ce n’est pas la Serbie et la guerre que veulent les Etats-Unis sera mondiale, parce que l’agression, là, sera juste trop grosse. Toutes les guerres mondiales ont été précédées de jours où ce n’était pas encore la guerre, où on ne pouvait ou ne voulait imaginer la monstruosité qui se préparait dans les coulisses! Sommes-nous dans une période semblable? Tout porte à croire que oui. Et c’est désespérant, car comment arrêter l’inexorable marche vers la guerre? En allant boire un café très noir en attendant que le ciel passe au bleu?

PS: vous voulez un petit document instructif à lire? Voici un projet de loi du Sénat américain qui illustrera bien cet article. 

Une réponse sur “PRESSENTIMENT”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.